Menu

Saluons le retour d'Aston Martin ! Les voitures de F1 et les bases de données Oracle doivent aller vite

Dave Krenik
393

main-Aston-Martin-F1 

Reprendre du service au bout de 61 ans ne serait simple pour personne. Rien ne vaut la pratique, n'est-ce pas ? En remportant son premier point en F1 depuis plus de soixante ans à l'issue du Grand Prix de Bahreïn, l'écurie Aston Martin Cognizant Formula One™ prouve qu'elle est toujours dans le circuit. D'ailleurs, NetApp est fier d'être un partenaire mondial d'AMCF1™. La voiture de course AMR21 a fait preuve de vélocité et de constance aux mains des pilotes Lance Stroll et Sebastian Vettel. Stroll s'est classé dixième (inscrivant ainsi un point au Championnat du monde) et Vettel s'est classé quinzième, après avoir commencé à la vingtième place suite à une pénalité.

Au volant de l'AMR21, Vettel et Stroll ont pour seul objectif de rouler le plus vite possible. Avec seulement 750 kg et plus de 1 000 chevaux, l'AMR21 est incroyablement rapide. Imaginez que vous appuyez sur l'accélérateur de votre voiture et que vous ressentez environ 3 fois votre poids sur votre poitrine. Les avantages ? Vous passez de 0 à 100 km/h en seulement 1,6 seconde. C'est ce qu'on appelle filer comme l'éclair. À titre de comparaison, la BMW 330i xDrive 2021, qu'on ne présente plus, passe de 0 à 100 en 5,3 secondes.

Les bases de données Oracle ont besoin de rapidité

Pour répondre au besoin de faible latence des bases de données Oracle, la technologie NetApp® assure une véritable prise en charge du NVMe de bout en bout, et nous sommes les premiers à y parvenir. Voici quelques aspects intéressants du NVMe en environnement Oracle :

  • Faible latence. Des délais de réponse plus courts.
  • Disponibilité supérieure. Moins de perturbations opérationnelles.
  • Parce qu'il incarne la prochaine étape dans l'évolution du SAN, NVMe est plus facile à gérer.
  • Surcharge réduite. NVMe sollicite moins les processeurs de serveur que les opérations SAN classiques, libérant vos processeurs pour un travail applicatif réel.
  • Licences Oracle. Pourquoi payer des licences Oracle coûteuses pour les processeurs de serveur qui effectuent des opérations de stockage ?

Tous les clients Fibre Channel (FC) devraient planifier leur migration de SCSI/FC (appelé généralement SAN) vers NVMe/FC, sans exception. Peu importe s'ils ont besoin des performances, c'est une question de bon sens. Le NVMe/FC est plus facile à configurer, les temps de réponse sont plus courts et le système de stockage plus efficace.

La bonne nouvelle : pratiquement rien d'autre n'est nécessaire. Dans la plupart des cas, le SAN FC que vous possédez déjà peut prendre en charge le NVMe/FC. Les bonnes pratiques habituelles s'appliquent. Vous créez toujours des systèmes de fichiers ou des groupes de disques Oracle ASM, et vous les gérez comme d'habitude. Le seul impact réel est que vous n'aurez probablement plus besoin d'autant de LUN.

NVMe remplace le code extrêmement compliqué qui traduit une demande de lecture du bloc en anciennes commandes SCSI, les envoie au système de stockage, attend la réponse et traduit à nouveau les données SCSI en données demandées.

En substance, NVMe fait moins que SCSI. Il s'agit d'une soustraction, et non d'un ajout ou d'un changement. Ce SAN simplifié est conçu pour le stockage solid-state. Les applications fonctionnent comme avant, mais le système d'exploitation en fait moins pour effectuer une E/S. Cela ne change pas grand-chose pour vous. Il suffit de procéder à une mise à niveau et de commencer à utiliser votre SAN de façon optimale.

Bien évidemment, il existe différents choix dans la façon dont vous implémentez NVMe. Par exemple, certains fournisseurs sont liés à RoCE. Voici quelques-uns des éléments à savoir sur RoCE.

NVMe over RoCE se base sur des normes propriétaires plus anciennes nécessitant du matériel spécialisé. On s'accorde à dire que RoCE sera remplacé par NVMe over TCP, mais la norme a été ratifiée il y a environ un an seulement. Les produits commencent tout juste à apparaître, ce qui explique pourquoi la technologie manque de maturité.

SCSI est peut-être obsolète, mais pas FC. FC est un protocole de réseau de stockage spécialisé haute performance qui :

  • Intègre QoS pour des performances de stockage plus fiables.
  • Intègre des fonctionnalités de détection. Quiconque a déjà utilisé iSCSI sait à quel point il peut être difficile de configurer le stockage sans fonctionnalité de détection native.
  • Intègre des zones, ce qui facilite la mise en sécurité.
  • Est partout. Vous l'avez payé, pourquoi ne pas l'utiliser ?

SCSI over FC fait un peu partie du passé, adoptez plutôt NVMe over FC.

Pour voir comment NetApp accélère les workloads Oracle, entre autres, avec NVMe, regardez la vidéo NVMe de bout en bout.





Pour tout savoir sur ce que fait NetApp pour sécuriser et accélérer les workloads Oracle, consultez ces ressources :

Solutions Oracle : primées pour l'innovation Transformez votre base de données cloud Oracle

Dave Krenik

Dave Krenik commercialise des solutions sous différents noms (Alliances, Business Development, Solution Marketing) depuis plus de 15 ans. Avant de rejoindre le monde de la technologie, Dave a passé 15 ans dans le secteur du vin.

View all Posts by Dave Krenik

Pour aller plus loin