Menu

Qu'est-ce que la migration des données ?

carrés biseautés lavande
Sujets

La migration des données consiste à déplacer les données d'un emplacement vers un autre ou d'une application vers une autre, ou à les convertir dans un autre format. Elle est généralement liée à l'introduction d'un nouveau système ou d'un nouvel emplacement pour les données. Le facteur déterminant est généralement une migration ou une consolidation qui prévoit le remplacement des anciens systèmes ou l'ajout de nouvelles applications qui partageront le même dataset. Pour optimiser ou transformer leur infrastructure et leurs applications, les entreprises effectuent souvent la migration de leurs données lorsqu'elles passent à un système de stockage cloud.

Pourquoi la migration des données est-elle perçue comme une opération complexe et risquée ?

La réponse tient en quelques mots : « gravité des données ». Ce concept n'est pas nouveau, mais la migration des données vers des infrastructures cloud représente désormais un défi majeur. En résumé, la gravité des données désigne :

  • L'attraction des données à mesure que leur volume augmente
  • Leur intégration à une activité
  • Leur personnalisation au fil du temps


Pour déplacer les applications et les données vers des environnements plus favorables, Gartner recommande de les « démêler » afin de relever les défis liés à la gravité des données. En prenant le temps d'éliminer la complexité liée aux données et aux applications en début de projet, les entreprises peuvent améliorer la gouvernance et la gestion des données, tout en favorisant la mobilité des applications.

Le principal problème est que chaque application complique la gestion en introduisant des éléments de logique applicative dans le tier de gestion des données et qu'aucun de ces éléments n'est en rapport avec l'utilisation suivante. Les processus métier exploitent des données isolées, puis génèrent leurs propres formats, reportant ainsi l'intégration au processus suivant. Par conséquent, les groupes de conception des applications, d'architecture des données et de processus métier doivent communiquer, mais il arrive souvent que l'un d'entre eux ne puisse pas ou ne veuille pas changer. Les administrateurs d'applications sont alors contraints d'opter pour des workflows plus complexes, ce qui entraîne des conceptions peu optimales. Même si une solution de contournement s'avère nécessaire à un moment donné, les problèmes techniques devront être résolus lors des étapes de migration ou d'intégration des données.

Face à cette complexité, mettez en avant la migration des données et présentez-la comme une « arme stratégique » afin que son importance soit reconnue et qu'elle bénéficie de ressources adaptées. Pour capter l'attention des parties prenantes, insistez sur l'élément le plus frappant de la migration, à savoir que le système déjà en place sera désactivé.

Les types de migration des données

La mise à niveau des systèmes ou l'extension d'un data center dans le cloud présentent de nombreux avantages pour votre activité. Dans la plupart des entreprises, cette évolution se fait naturellement. Celles qui ont déjà opté pour le cloud espèrent que leurs équipes pourront se consacrer aux priorités stratégiques, que leur chiffre d'affaires augmentera, qu'elles gagneront en agilité, que leurs CapEx baisseront et qu'elles paieront uniquement en fonction de leurs besoins. Toutefois, le type de migration choisi déterminera la disponibilité de l'équipe IT pour travailler sur d'autres projets.

Définissons d'abord les types de migration :

  • Migration du stockage. Ce processus consiste à déplacer les données vers des baies plus modernes afin que d'autres systèmes puissent y accéder. Cette approche assure de meilleures performances et une évolutivité à moindre coût grâce à des fonctionnalités de gestion des données telles que le clonage, les Snapshots, la sauvegarde et la reprise d'activité.
  • Migration vers le cloud. Ce processus consiste à déplacer des données, des applications et d'autres composants métier d'un data center sur site vers un cloud ou d'un cloud vers un autre. Dans de nombreux cas, une migration du stockage est également réalisée.
  • Migration des applications. Ce processus consiste à déplacer un programme d'applications d'un environnement vers un autre. Il peut s'agir du déplacement d'une application complète d'un centre IT local vers un cloud, d'un cloud vers un autre, ou simplement des données sous-jacentes d'une application vers une nouvelle forme de l'application hébergée par un fournisseur de logiciels.

Comment planifier une migration des données

La migration des données comporte 3 étapes principales :

  1. Extraction des données
  2. Transformation des données
  3. Chargement des données

Le déplacement des données importantes ou sensibles et la mise hors service des anciens systèmes sont source de préoccupations pour les parties prenantes. Inutile de réinventer la roue : il vous suffit d'établir un plan solide. De nombreux exemples de plans de migration des données et de checklists sont publiés sur Internet. Sur Data Migration Pro, une communauté d'experts en migration des données, vous trouverez une checklist complète détaillant un processus en 7 phases :

  • Planification de la migration préalable. Évaluez la stabilité des données à déplacer.
  • Lancement du projet. Identifiez et informez les principales parties prenantes.
  • Analyse de l'environnement. Établissez un processus fiable de gestion des règles de qualité des données. Informez l'entreprise des objectifs du projet et de l'arrêt des anciens systèmes.
  • Design de la solution. Déterminez les données à déplacer, ainsi que leur qualité, avant et après la migration.
  • Développement et test. Développez le code de la logique de migration et testez la migration avec un miroir de l'environnement de production.
  • Exécution et validation. Démontrez la conformité de la migration aux exigences définies et la viabilité des données déplacées pour votre business.
  • Mise hors service et surveillance. Arrêtez et supprimez les anciens systèmes.

L'ampleur de la tâche peut sembler considérable, mais certaines étapes ne sont pas nécessaires selon le type de migration. Chaque situation est unique et chaque entreprise suivra une approche différente.

Les 10 écueils à éviter

Même si la migration des données fait partie des activités IT depuis des décennies, certaines entreprises essuient encore des échecs. Voici donc les 10 principaux écueils à éviter :

  1. Absence d'informations. Quelle que soit l'envergure de la migration des données, vous devez informer les principales parties prenantes. Identifiez ces personnes et expliquez-leur, avant le début du projet, les raisons de cette migration et son impact. Si vous ne les prévenez pas, elles vous contacteront probablement en cours de projet et votre planification risque d'être perturbée.

  2. Absence de communication. Une fois que vous avez expliqué le projet aux parties prenantes, maintenez-les informées de l'avancement des opérations. Établissez un rapport d'état hebdomadaire à jour fixe, en particulier en cas de modification du plan initial. Pour renforcer le climat de confiance, il est recommandé de communiquer régulièrement avec ces personnes.

  3. Manque de gouvernance des données. Assurez-vous d'avoir clairement identifié les personnes qui disposent d'autorisations pour créer, approuver, modifier et supprimer les données du système source. Consignez ces informations par écrit dans le plan du projet.

  4. Manque d'expertise. Le déplacement des données est une tâche à la fois simple et complexe. Pour en assurer le bon déroulement, faites appel à un professionnel expérimenté disposant d'excellentes références.

  5. Manque de planification. En moyenne, les familles consacrent entre 10 et 20 heures à l'organisation de leurs vacances. Les équipes IT, quant à elles, passent deux fois moins de temps à planifier une migration de données de petite envergure. Bien que ce ne soit pas toujours un gage de réussite, vous gagnerez du temps si vous planifiez correctement votre migration.

  6. Inadéquation du logiciel de préparation des données et manque de compétences. Dans le cas d'une migration de grande envergure impliquant des millions d'enregistrements ou des centaines de tables, envisagez de faire appel à une entreprise spécialisée et investissez dans un logiciel de qualité des données haut de gamme. La bonne nouvelle, c'est que vous pourrez probablement louer ce logiciel à une entreprise externe afin réduire les coûts.

  7. Définition de spécifications réalistes pour la cible. Si votre équipe d'implémentation travaille sur les critères de conception, passez aux étapes 2 et 3. Le niveau de préparation de la cible n'étant pas important au début du projet, ne vous interrompez pas.

  8. Méthodologie de migration qui n'a pas fait ses preuves. Effectuez quelques recherches pour vous assurer que la procédure de déplacement des données que vous avez choisie a donné de bons résultats dans des entreprises comme la vôtre. Résistez à la tentation d'accepter une solution générique proposée par un fournisseur.

  9. Gestion des fournisseurs et des projets. Veillez à réserver du temps pour gérer le projet et tous les fournisseurs impliqués, surtout si vous devez travailler sur d'autres tâches.

  10. Dépendances entre objets. Votre plan d'origine doit obligatoirement inclure un dataset indépendant. La technologie et les outils de gestion des données modernes offrent toutes les fonctionnalités nécessaires. Les dépendances entre objets sont souvent détectées à un stade très avancé de la migration. Prévoyez donc un plan d'urgence afin de respecter la date de livraison.

Migration, conversion et intégration des données

Les termes « migration des données » et « conversion des données » sont parfois utilisés de manière interchangeable dans les publications Internet. Pourtant, leur sens est très différent. Comme nous l'avons dit précédemment, la migration des données consiste à déplacer les données entre plusieurs sites ou systèmes, ou à les convertir dans un autre format. Cette opération inclut le profilage, le nettoyage et la validation des données, ainsi qu'un processus d'assurance qualité continu sur le système cible. Dans un scénario de migration des données standard, la conversion ne constitue que la première étape d'un processus complexe.

La conversion des données désigne l'opération qui consiste à changer le format des données. Cette étape est nécessaire lors du déplacement des données d'une application héritée vers une version mise à niveau de la même application ou vers une application dont la structure est totalement différente. Pour convertir les données, vous devez les extraire de la source, les modifier et les charger dans un nouveau système cible en fonction d'un ensemble d'exigences.

On confond parfois aussi les termes « migration des données » et « intégration des données ». L'intégration des données consiste à combiner les données résidant sur différentes sources afin que les utilisateurs puissent en obtenir une vue unifiée. L'intégration des données à partir de plusieurs sources est essentielle pour l'analytique. Les data warehouses, les data lakes et NetApp® FabricPools sont des exemples d'intégration des données. Ils automatisent le tiering des données entre des data centers sur site et des clouds, ou procèdent automatiquement au tiering des données entre un stockage bloc AWS EBS et des magasins d'objets AWS S3.

NetApp et la migration des données

Migration vers une infrastructure en tant que service (IaaS) :

  • Réhébergement (« lift and shift »). Redéployez les données et les applications sur une infrastructure IaaS sans effectuer de modifications.
  • Révision (repenser l'architecture). Modifiez ou développez le code d'application en fonction du nouvel environnement cloud.
  • Remplacement. Remplacez les anciennes applications hébergées et gérées sur site par une application équivalente hébergée dans le cloud, comme Office 365.

Migration vers une plateforme en tant que service (PaaS) :

  • Remaniement. Injectez le code et exécutez l'application dans le cloud.
  • Reconstruction. Supprimez le code d'une application et repensez son architecture dans le cloud.

Il est essentiel de choisir un modèle de déploiement aligné avec vos exigences métier afin que la migration des données s'effectue de manière fluide et qu'elle présente une valeur commerciale en termes de performances, de sécurité et de ROI.

Continuer la lecture