NetApp Tech OnTap NetApp Logo
NetApp Tech OnTap
     
La première baie 100 % Flash du secteur dotée de disques SSD de 15 To
Jim Lyons
Jim Lyons
Senior Technology Writer
NetApp

Jusqu'à récemment, très peu d'entreprises devaient stocker plus d'un péta-octet (Po) de données. C'est aujourd'hui chose courante. De même, le coût élevé et la capacité limitée des disques Flash impliquaient souvent d'utiliser uniquement les disques SSD pour les applications les plus sensibles à la performance. Aujourd'hui, la perspective d'héberger la plupart des applications métier sur des systèmes de stockage 100 % Flash n'est plus une utopie.

Les clients de NetApp® sont des précurseurs. 70 % des utilisateurs de systèmes FAS 100 % Flash (AFF) déjà installés ont même combiné des charges de travail SAN et NAS dans des environnements VMware. Avec les disques SSD de 15 To désormais disponibles et le logiciel ONTAP® 9, plus d'applications que jamais peuvent profiter de la performance, de la fiabilité et de la simplicité opérationnelle du Flash.

Tiroir d'extension Flash d'un péta-octet (2U)

Les disques SSD grande capacité de 15 To vont favoriser l'utilisation de systèmes de stockage 100 % Flash pour :

  • Les data centers soumis à des contraintes d'espace. L'association de disques SSD de 15 To et des fonctionnalités d'efficacité du stockage implique que seuls des tiroirs 2U sont nécessaires pour stocker les données alors qu'il faudrait des tiroirs 32U avec des disques SATA de 2 To. Résultat : des économies significatives d'énergie et de climatisation.
  • Les applications qui requièrent une latence faible et une capacité élevée. Exemple : une application explore d'importants référentiels de données de génome afin d'adapter les plans de traitement pour les patients au pronostic vital engagé, pour lesquels chaque seconde compte.
  • Les environnements SAN et NAS mixtes qui peuvent profiter de la facilité de gestion des systèmes 100 % Flash et dans lesquels les fonctionnalités de QoS d'ONTAP permettent de délivrer la performance là où elle le plus nécessaire.

Le tableau ci-dessous répertorie les capacités utilisables et réelles pour les options de configuration courantes.

*Selon le partitionnement racine-données-données, avec une taille maximale de groupe RAID DP de 23 et une partition disponible par contrôleur.

  • Capacité utilisable = quantité totale de stockage disponible une fois la parité RAID, la capacité disponible et les réserves prises en compte.
  • Capacité de stockage réelle totale = quantité de données logicielles qui peut être stockée en fonction des économies réalisées grâce aux technologies d'efficacité du stockage, notamment la compaction des données, la compression et la déduplication.

Des disques SSD d'autres capacités sont aussi pris en charge, notamment ceux de 400, 800, 1 600 et 3 800 Go. Il est également possible de combiner des disques SSD de différentes capacités dans un agrégat, une pile de disques ou un cluster. Les experts du stockage NetApp peuvent vous aider à déterminer la meilleure combinaison performance-capacité pour votre environnement.

Si vous vous demandez pourquoi dans le tableau la capacité de stockage réelle totale indique un ratio de 4:1, c'est pour refléter notre garantie de capacité réelle en fonction des économies attendues pour un système AFF qui utilise les paramètres par défaut, notamment la compaction, la compression et la déduplication à la volée. Comme votre consommation peut varier, ONTAP 9 facilite le suivi des économies grâce au tableau de bord NetApp AutoSupport. Celui-ci fournit un aperçu des économies totales par nœud de cluster et par type de technologie d'efficacité.

Gestion des données haute performance et latence inférieure à la milliseconde

Avec la prise en charge des disques SSD de 15 To, qui témoigne des innovations logicielles que procure ONTAP 9, NetApp se pose en leader du secteur. À l'inverse d'entreprises qui développent des designs matériels propriétaires, NetApp utilise les disques SSD prêts à l'emploi et a optimisé le système d'exploitation ONTAP pour offrir une latence inférieure à la milliseconde ainsi que des fonctionnalités de gestion des données haute performance. Par exemple, les systèmes AFF qui exécutent ONTAP 9 peuvent délivrer jusqu'à 60 % d'IOPS en plus à une latence inférieure à la milliseconde par rapport à ONTAP 8.3. Voici les résultats du banc d'essai pour les bases de données qui reposent sur des systèmes AFF sous ONTAP 9 :

  • Test de bases de données Oracle 12c (OLTP) avec des systèmes AFF8080EX
    • 309 000 IOPS à une latence inférieure à la milliseconde avec les technologies d'efficacité à la volée
    • 75 % sélection, 25 % mise à jour, E/S de 8 Ko
  • Test de bases de données Microsoft SQL Server (OLTP) avec des systèmes AFF8080EX
    • 339 000 IOPS à une latence de 1 ms
    • 90 lectures/10 écritures, E/S de 8 Ko en moyenne

Autre avantage des systèmes AFF par rapport aux autres solutions 100 % Flash : la possibilité de combiner des nœuds 100 % Flash avec des nœuds hybrides dans un cluster scale-out. Actuellement, 55 % des utilisateurs de systèmes AFF répliquent leurs snapshots Flash compacts vers un environnement de stockage sur disque hébergé sur un système FAS hybride qui fait partie d'un cluster commun.

Configurations compatibles

Actuellement, les nouveaux disques SSD de 15 To sont uniquement pris en charge sur les nouveaux systèmes AFF8080 qui exécutent ONTAP 9 et utilisent nos nouveaux tiroirs disques SAS DS224C (2U, 12 Gbit/s). Au fil du temps, le support sera étendu à d'autres plateformes et configurations, notamment d'autres modèles AFF8000, AFF MetroCluster ainsi que les systèmes FAS qui exécutent ONTAP 9 ou une version ultérieure du logiciel.

Et la suite ?

Rien qu'au cours de l'année passée, la capacité des disques SSD a été multipliée par plus de 10, passant de 400 Go à 4 To. Aujourd'hui, les systèmes NetApp sont disponibles avec des disques SSD de 15 To 50 % plus performants que les disques durs de plus grande capacité, avec des capacités réelles qui soulignent encore les avantages du stockage Flash par rapport au disque. Les disques SSD de 32 To devraient arriver sur le marché en 2017. Alors que les fournisseurs de composants Flash continuent de faire baisser les prix des disques SSD, ce n'est qu'une question de temps avant que le data center 100 % Flash ne devienne une réalité.

Août 2016

 
Nous contacter   |   Choisir un partenaire   |   Commentaires   |   Offres d'emploi  |   Abonnements   |   Déclaration de confidentialité   |   © 2016 NetApp