NetApp Tech OnTap NetApp Logo
NetApp Tech OnTap
     
Au moment de choisir un système Flash, pensez d'abord aux besoins applicatifs
Larry Freeman
Larry Freeman
Technologue senior
NetApp

Le marché du stockage 100 % Flash change rapidement. Les systèmes Flash demandant un investissement initial plus élevé que les disques, ils ont été principalement déployés pour remédier aux problèmes de performance des applications les plus exigeantes. Mais, avec la baisse des prix et l'augmentation des capacités, les équipes IT découvrent que le Flash offre aussi des avantages pour beaucoup d'autres charges de travail et d'usages.

Pour couvrir cette liste de charges de travail qui ne fait que s'allonger, NetApp propose une vaste gamme de systèmes 100 % Flash. C'est pourquoi le choix d'une solution Flash mérite une attention particulière. Pour beaucoup, la meilleure manière d'appréhender la diversité des systèmes Flash est d'identifier les besoins spécifiques de chaque charge de travail, ainsi que les résultats souhaités.

Faisons un tour d'horizon du Flash du point de vue des priorités des applications :

Source : NetApp, 2016

Priorité : booster la performance applicative

Lorsqu'ils recherchent des performances maximales pour les données applicatives, les architectes consultent souvent les tests d'évaluation pour déterminer quel système de stockage utiliser. Le banc d'essai SPC-1 du Storage Performance Council1 simule des charges de travail applicatives ultra rapides (opérations de base de données OLTP ou stratégiques, par exemple).

C'est souvent la première source à consulter pour comparer les performances d'un fournisseur à celles de ses concurrents. Comme le révèle le banc d'essai SPC-1, notre baie 100 % Flash EF560 figurait parmi les plus performantes, avec 319 980 opérations d'E/S traitées par seconde (IOPS) à une charge maximale. En d'autres termes, une seule baie EF560 a permis de traiter plus d'un milliard d'opérations par heure pendant les tests SPC-1 !

Priorité : gérer les données applicatives

Avec l'expérience, les architectes du stockage savent que le système de stockage sous-jacent (qui gère leurs applications) permet aussi de corriger les applications endommagées et de les exécuter de manière optimale lorsque tout semble aller de travers. Si la disponibilité des applications d'entreprise et la restauration en cas de panne sont au cœur de vos préoccupations, notre système FAS 100 % Flash (AFF) propose de nombreuses fonctionnalités de gestion qui répondront à vos besoins et assureront la continuité de l'activité.

La corruption de la base de données est un bon exemple. Souvent, elle n'est pas catastrophique, mais elle peut empêcher l'accès à une table spécifique. Grâce au système FAS 100 % Flash (AFF), les administrateurs de bases de données peuvent rapidement identifier le problème en revenant à des copies Snapshot® NetApp précédentes, jusqu'à ce qu'ils trouvent une copie propre (non corrompue). Ensuite, un clone virtuel est créé à l'aide de NetApp FlexClone®, dans lequel les journaux redo sont appliqués pour remettre à jour la base de données récupérée. Ce processus permet de gagner des heures, voire des jours, par rapport aux méthodes classiques.

Priorité : gérer la croissance imprévisible des données applicatives

Beaucoup d'applications d'entreprise ne nécessitent pas de vitesses incroyables ni de gestion étroite, mais leur croissance est imprévisible. Difficile alors pour les architectes du stockage de les dimensionner avec précision. Les entrepôts d'analytique Big Data en sont un exemple. Pour les applications d'entreprise dont la croissance est imprévisible, la baie de stockage 100 % Flash NetApp SolidFire apporte une réponse. Lors de la configuration initiale d'un système de stockage 100 % Flash SolidFire, vous pouvez développer le cluster nodal de manière très granulaire : il suffit d'ajouter des nœuds de serveur avec des profils différents de performance et de capacité. Vous maintenez ainsi les coûts incrémentiels bas et prévisibles. SolidFire a été conçu pour les applications nouvelle génération. La charge administrative est minimale et tout peut être automatisé grâce à des API bien documentées.

Le pooling de ressources SolidFire permet une extension dans les couches de data center sans interrompre l'activité. L'ajout de nœuds de serveur au pool permet d'étendre efficacement les ressources de traitement (processeur), la mémoire et la capacité de stockage. Et, il est possible de faire évoluer ces ressources par scale-out ou scale-in pour répondre à l'évolution du business.

Conclusion

Les solutions de stockage Flash de NetApp répondent aux problématiques courantes liées au développement d'architectures de stockage d'entreprise. Comme le montrent ces exemples, les technologies NetApp permettent aux départements IT de répondre aux différents besoins applicatifs, tout en tenant compte des besoins métier.

Conférencier et auteur, Larry Freeman aide NetApp à former les professionnels de l'IT aux dernières tendances et aux meilleures pratiques en matière de stockage des données. Il a écrit „Evolution of the Storage Brain“ et publie régulièrement sur le blog de la communauté NetApp.

Juin 2016

 
Nous contacter   |   Choisir un partenaire   |   Commentaires   |   Offres d'emploi  |   Abonnements   |   Déclaration de confidentialité   |   © 2016 NetApp