Menu

Qu'est-ce que le stockage software-defined ?

cubes rouges et bleus
Rubriques

Le stockage software-defined (SDS) permet aux utilisateurs et aux entreprises de dissocier ou d'extraire des ressources de stockage de la plateforme matérielle sous-jacente pour plus de flexibilité, d'efficacité et une évolutivité plus rapide, en rendant les ressources de stockage programmables.

Cette approche permet aux ressources de stockage de faire partie intégrante de l'architecture de data center software-designed (SDDC), afin de faciliter l'automatisation et l'orchestration et d'éviter les silos.

Les intégrations d'applications les plus complètes nécessitent des API programmables ouvertes pour l'automatisation des workflows, ce à quoi le stockage software-defined est parfaitement adapté.

Fonctionnement du stockage software-defined

Le stockage software-defined représente une approche particulière de la gestion des données : les ressources de stockage des données sont extraites de la plateforme de stockage matérielle sous-jacente et sont donc plus flexibles. Cette flexibilité des ressources associée à la programmabilité permet d'obtenir un stockage qui s'adapte rapidement et automatiquement à la demande. La programmabilité comprend la gestion des ressources basée sur des règles ainsi que l'automatisation du provisionnement et de la réaffectation de la capacité de stockage.

Ce modèle de déploiement indépendant des logiciels facilite le respect des SLA et de la QoS, ainsi que l'implémentation de la sécurité, de la gouvernance et de la protection des données.

Administré correctement, ce modèle dope la performance, la disponibilité et l'efficacité.

Avantages du stockage software-defined

  • Pérennité sans dépendance vis-à-vis d'un seul fournisseur
  • Programmabilité et automatisation
  • Changements et évolutivité de la capacité plus rapides
  • Efficacité accrue

Pourquoi passer au stockage et aux data centers software-defined ?

  • Accélération de l'activité
  • Besoin de nouvelles applications
  • Automatisation du data center
  • Amélioration de la visibilité, du suivi de l'utilisation et des changements de l'infrastructure et des données

Types de stockages software-defined

Toute une gamme de stockages software-defined est aujourd'hui proposée sur le marché :

  • Basé sur l'hyperviseur
  • Basé sur le conteneur (exécution dans un conteneur Docker, par exemple)
  • Stockage scale-out pour les données non structurées
  • Systèmes de fichiers distribués pour réduire le stockage objet
  • Logiciel HCI (le stockage est associé au logiciel de mise en réseau, de calcul et de virtualisation dans le même package)

Utilisations du stockage software-defined

  • Bureaux distants/succursales (ROBO). Utilisation du matériel existant (serveurs) pour protéger les investissements déjà réalisés, déploiement et gestion facilités.
  • Systèmes robustes. Scénarios tactiques et situations de première intervention, environnements mobiles et difficiles sur le plan environnemental.
  • Implémentations dans le cloud hybride. Les implémentations sur site et hébergées dans un cloud privé peuvent être gérées avec la même plateforme de gestion des données, les mêmes outils, le même reporting et la même formation.
  • Modernisation de l'infrastructure des data centers. Stockage en tant que service en libre-service, basé sur des règles.

NetApp et le stockage software-defined

Nous sommes à la pointe du développement et de la fourniture de solutions basées sur le stockage software-defined. Nous mettons notre expertise de la data fabric et des logiciels de gestion du stockage au service des clients, afin qu'ils puissent exploiter tout le potentiel de cette nouvelle technologie.

Pour aller plus loin