NetApp.com
Bannière Hero Communiqué de presse

Communiqués de presse

Better, faster, easier, smarter... Algorithmes, “feel data” et “smart data”, carburants du retail 5.0?

Si “les diamants sont les meilleurs amis des femmes” selon la célèbre citation de Howard Hawks, le digital ne serait t’il pas le meilleur allié des retailers ?

Paris, le 16 décembre, 2019 - Les chiffres des évènements récents ne font pas de doute : 1 milliard de dollars générés en 68 seconde en Chine sur la seule plateforme du géant Alibaba, lors du dernier traditionnel “jour du célibataire”, équivalent chinois du Black Friday. Et pour la dernière édition de ce dernier, ce ne sont pas moins de 7,4 milliards de dollars de ventes en ligne (Shopping Report d’Adobe), pour ce rendez-vous annuel d’un vendredi noir qui touche aujourd’hui l’Europe autant que les USA. 

Les données et “smart data” sont la colonne vertébrale du “phygital retail” (le mix entre shopping physique et digital) et façonnent tant l’avenir que la dynamique d’innovation du secteur. 

Pour les géants du commerce et du e-retail comme pour les acteurs plus classiques, le nerf de la guerre réside dans le fait de pouvoir systématiser au maximum l’approche prédictive du comportement client pour lui offrir une expérience d’achat ultra-personnalisée. 

Face à l’importance croissante d’une relation client irréprochable et d’un commerce expérientiel qui ne tolère plus d’accros, la donnée est devenue reine ! Mais ce secteur n’échappe pas non plus à une nécessaire posture de responsabilisation car l’explosion du marché et l’appétit de consommation grandissant soulèvent nombre de questions éthiques. 

De l’empreinte environnementale du digital à l’exploitation de ressources humaines, l’essor rapide du e-commerce nécessite de se doter de solides et flexibles infrastructures IT sécurisées et de data-centers performants, eux-mêmes en phase avec le circuit de distribution et de transport disparate qui sous-tend cet écosystème. 

Dans ce nouveau modèle de commerce hybride qui suggère une imbrication toujours plus étroite des différents canaux de vente, le rôle joué par la technologie (AI, 5G, machine learning, etc.) est clé et le sera encore plus demain, notamment en cas de généralisation de la réalité virtuelle avec son corollaire de développement technologique et de changements comportementaux. L'étude* sur le retail menée par NetApp le 14 novembre dernier indique d’ailleurs que 33,4 % des personnes sondées seraient plus susceptibles d'acheter un produit si elles pouvaient utiliser la réalité virtuelle pour mieux le visualiser. 

Dans ce contexte, les enseignes ont tout à gagner à basculer dans une logique de Big Data voire de « smart data ». A l’heure où le cross canal devient la référence, cela pourrait devenir la clé pour combler les exigences de clients qui veulent à la fois le meilleur du digital et du magasin. Le retail prédictif ou “data-driven” semble avoir de beaux jours devant lui ! 

*Google Consumer Surveys menée sur un échantillon de 650 répondants dans toute la France