Menu

Qu'est-ce que la sauvegarde en tant que service (Baas) ?

cubes orange sur fond orange avec un cube bleu

Le service de sauvegarde en ligne, également appelé sauvegarde dans le cloud ou sauvegarde en tant que service (BaaS), est une méthode de stockage des données hors site dans laquelle les fichiers, les dossiers ou l'intégralité du contenu d'un disque dur sont régulièrement sauvegardés par un fournisseur de services dans un référentiel de données, dans un cloud distant sécurisé via une connexion réseau. L'objectif de la sauvegarde en ligne est simple : il s'agit de protéger les informations, qu'il s'agisse de données d'entreprise ou personnelle, contre les risques de perte associés aux erreurs des utilisateurs, au piratage ou tout autre sinistre technologique.

Au lieu d'avoir un service IT centralisé sur site qui effectue les sauvegardes, le service BaaS connecte les systèmes à un cloud privé, public ou hybride géré par un prestataire. 

La sauvegarde en tant que service est plus facile à gérer que les autres services hors site. Les administrateurs du stockage des données n'ont plus à se soucier de la rotation et de la gestion des bandes ou des disques durs dans un emplacement hors site. La maintenance et la gestion sont confiées au prestataire.

Fonctionnement de la sauvegarde en tant que service

Pour utiliser la sauvegarde en tant que service, vous devez dans un premier temps acheter le service et vous y inscrire. Vous devez ensuite sélectionner ce que vous souhaitez sauvegarder. Pour les sauvegardes de Microsoft Office 365, choisissez Exchange Online, SharePoint Online ou OneDrive for Business.

Vous ne faites ces sélections qu'une seule fois. Après la configuration initiale, les modifications de données et ajouts de données aux services sélectionnés sont automatiquement sauvegardées, et presque instantanément avec la plupart des services de sauvegarde en ligne.

Importance de la sauvegarde en tant que service

Les données sont au cœur de votre activité. 60 % des entreprises qui perdent des données stratégiques ferment dans les six mois qui suivent. La perte de données représente souvent une préoccupation majeure pour les clients SaaS (Software-as-a-Service), car les règles de sauvegarde des fournisseurs SaaS ne peuvent garantir une restauration complète et rapide des données perdues. Les erreurs d'utilisateurs, le piratage, les problèmes de synchronisation ou encore les employés malveillants peuvent aussi mettre en danger les données.

La perte de données et les soucis qui en découlent peuvent facilement être évités en associant les applications SaaS à une solution complète de sauvegarde et restauration BaaS.

Avantages de la sauvegarde en tant que service

La sauvegarde en tant que service offre de nombreux avantages :

  • Commodité. La commodité des solutions Baas est incontestable. La BaaS est automatisée : une fois qu'elle est configurée, les informations sont enregistrées automatiquement au fur et à mesure. Vous n'avez pas à vous préoccuper d'enregistrer, étiqueter et suivre les informations. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur votre mission sans vous soucier des pertes de données.
  • Sécurité. Vous n'êtes plus exposé aux menaces venant des pirates informatiques, des catastrophes naturelles ou des erreurs des utilisateurs. En effet, les données stockées avec la solution BaaS sont chiffrées, ce qui réduit les risques.
  • Restauration facile. Grâce à plusieurs niveaux de redondance, si des données sont perdues ou supprimées (le plus souvent à la suite d'une erreur de l'utilisateur), des sauvegardes sont disponibles et facilement localisées. Votre solution BaaS stocke plusieurs copies de vos données dans des emplacements indépendants les uns des autres, ce qui correspond à plusieurs niveaux de redondance. Plus il y a de niveaux, mieux c'est, car chaque niveau assure que vos données sont protégées de façon optimale contre la perte et vous permet d'accéder à une version sauvegardée de vos données si nécessaire.
  • Prix abordable. Une solution BaaS est moins onéreuse, car elle fait l'économie des bandes, des serveurs et de tout le matériel et les logiciels nécessaires aux sauvegardes, du transport des supports vers un emplacement distant pour la conservation, et des heures de travail nécessaires à la gestion et au dépannage des systèmes de sauvegarde.

Pour aller plus loin