Questions/réponses avec Dave Hitz : le tsar de l'optimisation

out le monde est gagnant avec un stockage optimisé

Ce n'est un secret pour personne : chez NetApp, nous créons des solutions de stockage et de gestion des données qui aident les entreprises du monde entier à réaliser des économies substantielles et à dynamiser leur activité. Parmi les entreprises affichant les meilleurs résultats, nombreuses sont celles qui s'appuient sur NetApp®. L'un des aspects qui nous distinguent de la concurrence est notre capacité à aider nos clients à optimiser leur efficacité. Nous avons l'habitude de dire : « achetez moins, stockez plus ».

Dans cette perspective, nous avons rencontré le fondateur et Vice-président directeur de NetApp, Dave Hitz, récemment nommé « tsar de l'optimisation du stockage », pour en savoir plus sur son nouveau rôle, comprendre pourquoi un stockage efficace est si important pour la société NetApp et en quoi cette optimisation aide nos clients (et NetApp) dans le cadre de leurs activités.

Vous venez de recevoir un nouveau titre plutôt amusant. Qu'est-ce qu'un « tsar de l'optimisation du stockage » exactement ?

Dave : <Rire> Mon travail consiste à m'assurer que nous résolvons les problèmes de nos clients en utilisant moins d'espace de stockage. Bien sûr, je comprends que cela puisse sembler contraire aux habitudes, étant donné que nous sommes dans les affaires pour gagner de l'argent, mais je vous assure que ce n'est pas le cas. Nos clients ne le croient pas toujours non plus. La meilleure réponse que j'ai entendue à l'égard de certains de nos clients les plus suspicieux est venue de l'un de nos vendeurs, qui a déclaré : « Si je peux vous permettre d'économiser 30 cents ou 50 cents pour chaque dollar dépensé, vous serez plus enclin à revenir vers moi la prochaine fois que vous aurez un dollar à dépenser. »

C'est une approche commerciale à long terme. Nous aidons les clients à réaliser des économies et à en faire plus à court terme, mais nous misons sur nos clients et notre propre activité sur le long terme. C'est une position qui peut être difficile à adopter. Mais chez NetApp, notre objectif est de continuer à développer nos parts de marché. Notre stratégie pour accroître ces parts consiste à trouver des moyens plus ingénieux de faire baisser les coûts de nos clients. Notre réussite commerciale, même en ces temps difficiles, vient confirmer notre idée que la réduction des coûts demeure l'une des grandes priorités des clients.

Pourquoi NetApp a-t-elle créé un poste de « tsar de l'optimisation du stockage » ?

Dave : j'ai endossé ce rôle lorsque Rob Salmon, notre Vice-président directeur pour les opérations de terrain, a fait observer que nous semblions nous remettre de cette crise un peu plus vite que nombre de nos concurrents. Lorsque nous (l'équipe de direction) avons consulté les résultats, nous avons compris que l'une des raisons semblait être notre capacité à innover dans le domaine de l'optimisation du stockage. (Il ne s'agit probablement pas de la seule raison, cependant c'est l'un des principaux facteurs.) Je parle d'optimisation du stockage, tant au niveau du discours que nous tenons que des capacités concrètes que nous offrons dans le travail avec nos clients. Mais malgré notre réussite, Rob avait une grande préoccupation : de nombreux clients ne tiraient pas pleinement parti des fonctionnalités proposées. Nous considérons que nous gaspillons une opportunité de les aider à réaliser des économies. Évidemment, à court terme, c'est une bonne chose que les gens achètent nos produits et que nous finalisions la vente. Mais à long terme, nos clients risquent de ne pas obtenir tous les résultats escomptés, du fait qu'ils n'auront pas pleinement tiré parti des technologies d'optimisation dont nous avons parlé. Le rôle de tsar a été imaginé pour aider nos clients à tirer pleinement parti des fonctions que nous offrons, tout en les amenant à adopter plus concrètement notre portefeuille global de solutions.

Quelle est selon vous votre principale responsabilité à ce poste ?

Dave : J'agis principalement en tant que représentant auprès des clients, pour leur permettre dans un premier temps d'exploiter au mieux leurs environnements de stockage sans pour autant compromettre les performances, et les amener ensuite à opter davantage pour nos technologies d'optimisation. Le processus d'optimisation du stockage s'articule autour de trois points :

  • Le premier est le développement de technologies qui rendent le stockage plus efficace. Et, bien souvent, nous développons de nouvelles idées dans ce sens. Nous étudions les technologies que nous avons commercialisées et constatons que nous pouvons faire encore mieux. L'implication du client est un élément essentiel dans l'évolution des technologies.
  • Le deuxième point concerne le discours fait aux clients. Il faut les sensibiliser aux raisons qui poussent les entreprises à faire affaire avec NetApp et à la manière dont nous pouvons apporter de la valeur ajoutée à leur environnement informatique.
  • Le troisième point consiste simplement à faire en sorte qu'ils adoptent nos produits. Il faut s'assurer que nos clients découvrent et utilisent les fonctionnalités d'optimisation, vérifier que ces fonctionnalités sont faciles à activer et permettre aux clients de mesurer et contrôler les résultats.
 

« Mon objectif numéro un est d'encourager les clients à adopter nos produits afin qu'ils réalisent le plus d'économies possible. Mais je souhaite également que les clients me fassent part de leurs attentes. Je veux qu'ils me disent « Et concernant la solution de stockage que j'ai déjà achetée ? Comment la rendre encore plus efficace ? » Ce n'est peut-être pas la priorité absolue de notre équipe de vente, mais sur le long terme, c'est un aspect de la relation avec nos clients que nous devons entretenir. »
— Dave Hitz

Les deux premiers points sont intéressants, mais le troisième est celui que me passionne le plus, car il permet véritablement de réaliser un maximum d'économies dans les environnements de nos clients. Les meilleures chances que nous avons d'aider nos clients sont (a) d'obtenir un retour en termes d'ingénierie, ce qui nous aidera à long terme et (b) d'amener les clients à adopter nos produits dès maintenant. Par « adopter nos produits », j'entends encourager nos clients à utiliser les outils dont ils disposent pour optimiser l'utilisation des dispositifs qu'ils possèdent et leur permettre d'acheter moins d'espace de stockage.

Les frais liés à l'adoption de nos produits varient car certains de nos outils (Snapshot™ et RAID-DP®, par exemple) sont activés par défaut, tandis que d'autres doivent être activés (clones pour les environnements de test/développement), et que d'autres encore impliquent de décider activement de les adopter au moment de l'achat (disques SATA et Cache Flash, par exemple). La solution tient en partie dans le discours tenu aux clients. Il faut s'assurer que nos clients comprennent le potentiel dont ils disposent déjà dans leur environnement informatique. Et il faut d'autre part clarifier quelles sont les fonctionnalités qui ont le plus lieu d'être.

Mon objectif numéro un est d'encourager les clients à adopter nos produits afin qu'ils réalisent le plus d'économies possible. Mais je souhaite également que les clients me fassent part de leurs attentes. Je veux qu'ils me disent « Et concernant la solution de stockage que j'ai déjà achetée ? Comment la rendre encore plus efficace ? » Ce n'est peut-être pas la priorité absolue de notre équipe de vente, mais sur le long terme, c'est un aspect de la relation avec nos clients que nous devons entretenir.

En quoi l'approche de NetApp pour optimiser l'efficacité est-elle unique ?

Dave : Nos clients font appel à nous pour résoudre deux gros problèmes :

  • Les clients sont satisfaits de la manière dont ils procèdent. Ils veulent simplement continuer de la sorte en dépensant moins.
  • Les clients souhaitent que nous les aidions à procéder d'une manière qui soit entièrement nouvelle, par exemple, en créant une nouvelle image du bureau chaque matin pour leur équipe de centre d'appel. Ils sont à la recherche d'une plus grande flexibilité.

Dans les deux cas, la solution revient à optimiser l'utilisation des ressources. La technologie vous permet d'aborder un problème sous un autre angle.

Nous avons travaillé dur pour proposer des technologies qui aident à optimiser l'efficacité tout en offrant une plus grande flexibilité. Pour ce faire, nous employons différentes méthodes. L'automatisation peut améliorer l'efficacité opérationnelle. L'unification du stockage pour faire en sorte de regrouper sur la même architecture les données NAS, SAN, haut de gamme et bas de gamme, facilite la gestion du stockage. Vient ensuite la question de l'optimisation du stockage.

L'optimisation du stockage est un type d'optimisation particulier. Il s'agit de la capacité à faire en sorte que le même travail soit effectué en utilisant moins de disques. Nos innovations ont pour objectif d'offrir plus de capacités et de meilleures performances avec moins de disques, sans pour autant compromettre les performances ou la disponibilité des données. Nous aidons nos clients à gérer la croissance des données, voire à la réduire (en particulier dans le cas des données répliquées) et leur permettons d'obtenir plus de capacités et de meilleures performances avec le même nombre de disques.

Notre atout, c'est que nous avons une architecture unique qui gère tout, des systèmes bas de gamme aux systèmes haut de gamme, pour les données NAS, SAN, primaires et secondaires. Bien sûr, lorsque je regarde notre suite de technologies d'optimisation du stockage (provisionnement fin, déduplication des données, copies Snapshot, Flash, clonage, utilisation de RAID-DP pour que SATA puisse stocker non seulement les données secondaires, mais aussi les données primaires), je ne pense pas qu'il existe une seule fonctionnalité que nos concurrents ne soient pas en mesure de proposer. La différence réside dans cette architecture unifiée et unique, qui met à la disposition de tous nos systèmes les fonctionnalités que je viens de mentionner. Vous pouvez vous pencher sur l'environnement dont vous disposez déjà et commencer à activer ces fonctionnalités. Je ne parle pas d'activer une seule fonctionnalité. Activez-en plusieurs. Regardez vos économies se multiplier.

Supposons que vous avez acheté un dispositif de déduplication des données. Possède-t-il aussi une technologie de clonage pour optimiser le test et le développement ? Bénéficiez-vous du provisionnement fin pour les situations où votre administrateur de base de données réclame 2 To mais n'utilise jamais véritablement que la moitié d'un téraoctet ? Si vous calculez la capacité de stockage sous-exploitée dans toute votre entreprise, vous constaterez un immense gaspillage des ressources. Grâce à notre architecture unifiée, vous êtes véritablement en position de cumuler les économies en constatant combien de fonctionnalités peuvent être appliquées en même temps. C'est donc très intéressant.

 

« J'ai discuté avec un client du domaine de la santé qui venait de découvrir la déduplication. Il était vraiment enthousiaste. Alors je lui ai demandé quels ensembles de données pouvaient à son avis être concernés. Il m'a répondu qu'il n'essayait plus de deviner en quoi la déduplication pourrait l'aider car elle lui avait permis de faire des choses qu'il n'aurait jamais imaginées. Il m'a donné l'exemple des données d'imagerie médicale (IRM, radiographies, images de la rate). Juste pour s'amuser, il avait activé la déduplication des données et cela lui avait permis de réduire les données de 33 %. « Mais quelles sont les chances pour que ma rate soit identique à la vôtre ? » ai-je dit. « Je n'en ai aucune idée », m'a-t-il répondu, « mais je sais qu'il est possible de réaliser des économies sur des données où l'on ne s'y attendait pas. »
— Dave Hitz

La virtualisation est une méthode qui a permis à de nombreuses entreprises d'éliminer certains coûts de leurs environnements informatiques. En quoi l'optimisation du stockage complète-t-elle ces projets ?

Dave : l'optimisation du stockage et la virtualisation vont de paire. Toutes deux permettent à nos clients de réaliser des économies incroyables. Ainsi, dans un contexte de récession, lorsque les gens tentent de réaliser des économies, l'optimisation du stockage et le stockage optimisé pour les environnements virtualisés sont deux outils très efficaces pour aider à éliminer certains coûts.

L'une de nos actions a consisté à investir dans les technologies pour s'assurer que nos systèmes étaient plus efficaces que ceux de nos concurrents. Deux exemples me viennent à l'esprit. Le premier est celui de la déduplication. La déduplication est utilisée sur les données primaires et secondaires et permet de réduire efficacement le stockage avec VMware®. Le second est celui des clones. Dans de nombreux environnements virtualisés (en particulier dans les environnements de bureau virtuel), les sociétés veulent des douzaines, des centaines, voire des milliers de copies des mêmes données. Le clonage accélère et simplifie la création des copies. Nous avons été témoins de situations où les sociétés pouvaient créer plus de 30 000 copies en cinq minutes, quasiment sans que cela n'induise une capacité de stockage supplémentaire.

Nous avons réalisé des investissements et pris des décisions en termes d'optimisation du stockage au sein de notre entreprise et dans le contexte plus étendu de NetApp et de notre relation avec VMware. Ces investissements et décisions nous aident à sortir de la crise plus vite et plus forts que nos concurrents. Et finalement, ce sont aussi des actions qui sont profitables à nos clients.

NetApp s'est-elle tournée vers l'optimisation du stockage par chance ou par stratégie ?

Dave : Depuis le début, nous travaillons sur les technologies qui améliorent l'efficacité. Le premier produit que nous avons commercialisé, il y a de cela 18 ans, incluait les copies Snapshot ou les sauvegardes instantanées, qui n'entraînent pas de baisse de performances. Nous avons ensuite introduit d'autres idées, comme la capacité d'écrire dedans (clones), de les gérer (volumes flexibles), etc. Nous écoutions nos clients et innovions pour améliorer l'efficacité.

Nous avons finalement constaté que de nombreuses voies de développement entraient dans la même catégorie, à savoir la résolution d'un nombre toujours plus grand de problèmes avec moins de disques. Aussi, lorsque l'économie s'est vraiment mise à décliner, que nos clients ont commencé à vérifier par deux à trois fois leur portefeuille électronique et se sont concentrés sur la manière de contrôler les coûts, nous avons cherché à nous centrer sur le nombre de fonctionnalités que nos clients pourraient activer en même temps et en toute sécurité. Est-ce que l'on peut considérer cela comme de la chance ? Pas tout à fait. <rire> Nous étions préparés car nous écoutons nos clients, ce qui est une bonne chose, mais la manière dont les événements se sont combinés comportait une part de chance.

 

« La chance ne sourit qu'aux esprits bien préparés. » — Louis Pasteur

En quoi un stockage plus efficace contribue-t-il aux innovations et à la réussite ?

Dave : Lorsque l'économie a vacillé, nombreux sont ceux qui ont fait le maximum pour exploiter toutes les capacités imaginables de leur infrastructure informatique. Mais il arrive un moment où l'on ne peut plus rien obtenir d'une infrastructure sans l'actualiser. À mesure que les clients vont se remettre de la crise, ils vont chercher à définir ce dont ils ont besoin en priorité. Bien sûr, les directeurs informatiques disposent d'une liste claire des domaines dans lesquels ils doivent engager des dépenses. Le stockage fait toujours partie des priorités sur la liste.

Maintenant, si vous leur demandez dans quels domaines ils souhaitent engager des dépenses, vous constaterez que la liste est différente. Ils préfèreraient engager des dépenses dans des applications, pour résoudre des problèmes commerciaux, acquérir des outils dont ils ne disposent pas ou développer leur activité. Mais beaucoup ne peuvent pas se concentrer sur leur liste de souhaits tant que la liste des besoins n'est pas sous contrôle.

Imaginez maintenant que vous puissiez récupérer 50 % ou plus de votre infrastructure de stockage. Que se passerait-il si vous n'aviez pas besoin d'acheter autant d'espace de stockage ? Ou si je vous disais que la même équipe ou une équipe plus petite pourrait gérer plus de données ?

Nous détenons la solution. Et avec l'argent que vous pouvez économiser, vous disposez de plus de flexibilité pour mettre en œuvre ce que vous souhaitez réellement faire. Le stockage a quelque chose d'amusant. Il vient toujours en arrière-plan des actions que vous souhaitez effectuer. C'est rarement l'élément auquel on pense en premier. C'est un peu comme ce vieil adage qui dit que « derrière chaque grand homme, se cache une femme. ». Moi je dis que « derrière chaque grande application, se cache une solution de stockage ».

Auriez-vous un conseil à donner à nos clients actuels ou à venir ?

Dave : Posez des questions. Travaillez avec votre représentant commercial ou plus particulièrement, avec l'ingénieur technico-commercial et demandez-lui de vous indiquer les fonctionnalités qui devraient être activées, en fonction des données que vous possédez. Je parie que nous pourrons vous aider à faire des économies.