NetApp dépasse l’exabyte de données dédupliquées

NetApp domine le marché du stockage primaire avec plus de 12 000 clients et 87 000 systèmes de déduplication déployés

SUNNYVALE, Calif.- 11 mai 2010 - NetApp (NASDAQ: NTAP) annonce qu'il est le premier fournisseur à avoir atteint un exabyte de données stockées en déployant des systèmes de déduplication. Avec plus de 87 000 systèmes de stockage déployés et 12 000 clients bénéficiant de ses technologies pour l'efficacité du stockage, NetApp domine le marché de la déduplication de stockage primaire.

"Un exabyte de stockage représente l'équivalent de 3 fois la hauteur de l'Everest" explique Patrick Rogers, vice president of Solutions Marketing chez NetApp. "Alors que les entreprises continuent à produire des quantités énormes de données, NetApp continue à proposer des solutions innovantes qui permettent de réaliser des économies importantes. Aucun autre fournisseur n'est à même de proposer cette capacité de données dédupliquées, une gamme de technologies pour l'efficacité du stockage aussi complète que la nôtre, ni de permettre des économies aussi significatives aux clients."

NetApp propose neuf technologies pour améliorer l'efficacité du stockage : Snapshot™, SnapMirror®, SnapVault®, FlexClone®, thin provisioning, RAID-DP™, deduplication, compression, SATA et Flash Cache (ex Performance Accelerator Module). En utilisant l'ensemble des technologies du portefeuille de NetApp les entreprises peuvent réaliser des économies qui équivalent à un retour sur investissement de l'ordre de 200 % en 6 mois.

Plus de la moitié des systèmes NetApp déployés à ce jour s'appuie sur 4 à 5 technologies. La déduplication est souvent la première technologie déployée car elle est en parfaite adéquation avec la virtualisation, les services de fichier, la consolidation des serveurs et les environnements de messagerie. En mettant en oeuvre d'autres technologies, les utilisateurs peuvent réaliser de 27% à 85-100% d'économies."

"Les capacités de stockage continuent à grossir alors que les ressources et les budgets restent limités," explique Laura DuBois, Program Vice President chez IDC. "Ces facteurs, associés à une bande passante limitée, les coûts liés à l'électricité, et au refroidissement conduisent de plus en plus d'entreprises à déployer des technologies d'optimisation du stockage comme la déduplication. Selon une étude récente d'IDC, 58% des entreprises qui utilisent la déduplication, dédupliquent leurs données primaires." IDC a réalisé un livre blanc intitulé "La déduplication évolue vers le stockage primaire": www.netapp.com/us/library/white-papers/wp-key-considerations-deduplication-evolves-into-primary-storage.html.

Pour plus d'informations :