NetApp Tech OnTap

Toute l’actualité de VMworld Europe 2008

La toute première conférence de VMworld Europe 2008 a eu lieu à Cannes et sa réussite a dépassé toutes les attentes. Selon la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France, le site a accueilli 4 500 personnes avec plus de 1500 personnes qui ont quand réussi à s’infiltrer.

Grâce à une fréquentation régulière du site, l’équipe de NetApp a réussi à prendre le pouls de la foule. Maintenant que de nombreuses sociétés d’informatique possèdent une expérience notable des serveurs virtualisés, deux thèmes majeurs ont émergé :

  • Un intérêt croissant pour le stockage basé sur IP suscité par la recherche de nouveaux moyens pour réduire les coûts
  • Gestion de données: de nouveaux outils sont nécessaires à la gestion de données dans des environnements virtuels et ce besoin croissant suivra l’évolution continue de la virtualisation
En tant que membre de Tech OnTap, nous sommes heureux de vous faire profiter des dernières mises à jour ainsi que d’un accès en avant première aux rapports techniques inédits et aux démos exposées par NetApp à VMworld.

Stockage basé sur IP

L’identification de serveurs physiques sous-utilisés a amené les entreprises à adopter la virtualisation de serveur. Si vous avez virtualisé votre infrastructure de serveur, vous avez sans doute réduit l'opération de la totalité de votre serveur et augmenté son utilisation. Les mêmes bénéfices vous ont peut-être aussi poussé à virtualiser votre environnement de stockage.

Les nombreux visiteurs venus nous rendre visite sur notre stand recherchaient de nouveaux domaines leur permettant de rentabiliser et de réduire leurs dépenses au sein de leur infrastructure informatique. Beaucoup ont fini par conclure que les réseaux de stockage constituaient un secteur à explorer.

De nombreuses personnes continuent de croire que Fibre Channel offre la meilleure performance du réseau de stockage tout comme les FC SAN mais elles ont tout de même observé que les tarifs d’utilisation par port pour hôtes VMware sont généralement bas et représentent ainsi une occasion d'améliorer l'efficacité.

Les infrastructures de stockage basé sur IP telles que iSCSI et NAS offrent les mêmes fonctions qu’un FC SAN mais l’infrastructure IP est beaucoup moins onéreuse, l'expertise en réseau IP plus étendue et les technologies telles que NAS offrent une gestion de données bien plus aisée.

Les groupes informatiques découvrant que le NFS simplifie la gestion et accélère la reprise d'environnements virtuels, la synergie potentielle entre NAS fonctionnant avec NFS et VMware commence à être appréciée.
Parce que NetApp et VMware supportent de nombreux protocoles de stockage, y compris Fibre Channel, iSCSI et NFS, nous vous offrons la possibilité de choisir la technologie la plus adaptée à vos besoins. NetApp est l’unique fournisseur de stockage supportant ces protocoles sur une plate-forme de stockage unique. Cela nous permet de vous soutenir dans la prise de décisions judicieuses sans limiter votre évolution à une architecture de stockage spécifique. De nombreuses ressources disponibles dans la section 3 peuvent vous aider à comprendre vos options de déploiement lors du choix d'une infrastructure de stockage pour VMware.

Gestion des données

Maintenant que la plupart des groupes informatiques maîtrisent les bases de l’infrastructure virtuelle, la gestion de données pour cette infrastructure constitue le prochain objectif. Un nombre important de nouveaux outils sont disponibles afin de relever une grande variété des défis liés à la gestion VMware, tels que la migration de données, la protection de données et l’approvisionnement.
Sur le stand NetApp, nous avons mis en évidence l'efficacité et la rentabilité de notre approche de gestion de données dans des environnements VMware. NetApp est à même de fournir un stockage de production, une sauvegarde locale, une copie distante de votre environnement complet VMware et un historique distant de sauvegarde, pour la même quantité de stockage dont la plupart des fournisseurs auraient besoin pour le seul stockage de production.
(Les liens vers les démonstrations des technologies et autres ressources techniques connexes de la discussion suivante sont disponibles dans la section 3.)
  • La déduplication de données. Notre solution commence par la déduplication NetApp® qui élimine les données redondantes intrinsèques aux environnements de serveur virtuel, réduisant ainsi l’impact de votre production de 50% à 70% en moyenne. (Une publication récente de Tech OnTap est consacrée à l'utilisation de la déduplication avec VMware.) L’économie de coûts résultant de la déduplication de données peut faire financer d’autres éléments de votre 'infrastructure virtuelle que vous ne pourriez peut-être pas vous permettre d'acquérir.
  • Protection de données locale. SnapManager® for Virtual infrastructure est le nouveau produit de notre solution. Il fournit des sauvegardes basées sur des règles et automatise la reprise et la duplication de machines virtuelles. En associant des sauvegardes d’applications classiques telles que Microsoft® Exchange, SQL Server™ et autre, NetApp permet à l’infrastructure virtuelle d'évoluer au-delà des limites actuelles sans gaspiller les ressources du serveur et encombrer la bande passante.
  • Protection de données pour un stockage autre que NetApp. Open Systems SnapVault® est une solution de sauvegarde de type « disk-to-disk » pouvant protéger des infrastructures virtuelles de stockage autres que NetApp. Les données sont déplacées progressivement en très petits blocs (de 4Ko), s'adaptant ainsi particulièrement aux connexions réseau lentes des bureaux distants.

    Avec Open Systems SnapVault 2.6, il existe deux façons de sauvegarder et de reprendre une machine virtuelle:
    • Vous pouvez installer Open Systems SnapVault sur n’importe quelle machine virtuelle et le sauvegarder de la même façon que vous sauvegarderiez un serveur physique.
    • Vous pouvez l’installer dans ESX Server Service Console.

Un nouveau rapport technique, exclusif aux lecteurs Tech OnTap, en fournit les détails.

  • Reprise après sinistre. Le maintien d'applications redondantes n’est pas souvent pratique. Alors que la virtualisation de serveur simplifie le côté serveur de la continuité de l'entreprise, le coût du stockage peut encore représenter un obstacle financier. Les économies générées par la déduplication de NetApp peuvent financer le stockage distant requis pour la reprise après sinistre. Pour la même quantité de stockage nécessaire à la production, NetApp vous offre la production, la sauvegarde locale et le stockage distant.

    L’utilisation de SnapManager for Virtual Infrastructure vous permet de gérer vos programmes de duplication ainsi que vos sauvegardes locales. Lorsque vous dupliquez vos environnements de production, l’utilisation de NetApp SnapMirror géré par SnapManager for Virtual Infrastructure, vous permet de dupliquer également les sauvegardes de vos environnements de production. Si une machine virtuelle unique est en échec, vous pouvez la restaurer rapidement à l’aide de SnapManager for Virtual Infrastructure.
  • VMware Site Recovery Manager (SRM). Pour des défaillances de sites affectant de nombreuses MV, VMware SRM suffit à restaurer les services : solution de secours intégrée pour site agissant sur NetApp SnapMirror® et autres capacités afin d’automatiser la reprise de votre centre de données virtuel. VMware, dont le stand était de loin le plus large de tous les exposants à VMworld, présentait NetApp en tant que partenaire exclusif du stockage de leurs démos de Site Recovery Manager ainsi que le fournisseur de stockage pour leurs sessions pratiques en laboratoire. En fait, le stockage NetApp était le seul exposé sur le stand VMware.

Les nombreuses personnes avec qui nous avons discuté à VMworld ont affirmé que jusqu’à maintenant, elles n’avaient virtualisé qu'environ 20% de ce qu’elles avaient prévu. Beaucoup pensent que l’utilisation de l’approche unique de gestion de données NetApp pour des infrastructures virtuelles peut permettre d’arriver à convertir entre 60% et 90% des serveurs physiques.

Pour plus d’informations sur Site Recovery Manager

L’intérêt pour SRM ayant été tel à VMworld, nous souhaitons vous en dire plus à ce sujet. SRM est constitué de trois composants : recherche/installation, reprise et test. L’un des bénéfices les plus appréciables de SRM est qu’il vous permet de programmer votre intervention de reprise après sinistre préalablement.
Remettre sous ou hors tension des centaines de serveurs peut s'avérer une tâche délicate particulièrement en période de crise. Le programme de reprise créé pendant la phase d’installation de la configuration de SRM vous permet de tout configurer à l’avance :

  • les machines à restaurer
  • les personnes à prévenir
  • les étapes spécifiques à suivre
  • l’allocation de CPU/mémoire adéquats
  • les groupes de ports spécifiques et les VLAN à remettre en ligne

La création de ce type de programme demande généralement plusieurs mois voire plusieurs années. En raison de ses capacités de recherche et de sa bonne intégration au Centre Virtuel, SRM vous permet de créer un programme en très peu de temps et de l’exécuter en transparence avec une intervention minimale de l’utilisateur. NetApp et VMware ont travaillé ensemble en vue de garantir la capacité de SRM à renforcer les fonctionnalités uniques du stockage NetApp dans toutes les phases de l’opération. Par exemple, SnapMirror offre une duplication de données rapide et efficace sur votre site distant; le clonage NetApp est utilisé pour le test de SRM de façon à éviter de perturber l'activité et ne nécessite pas une quantité importante de stockage.

Ressources de VMworld Europe

Démonstrations des technologies exposées

  • SnapManager for Infraestructura Virtual (SMVI)
    • Sauvegarde et reprise avec un minium d’ infrastructure
    • Images de données cohérentes en cas d’incident à l’aide de NetApp Snapshot™
    • Duplication des MV sur site distant pour DR
    • Reprise rapide et aisée des MV

  • Open Systems SnapVault
    • Capacité de reprise d’environnement virtuel à partir du niveau ESX
    • Sauvegarde de l’intégralité d’un serveur ESX plutôt que de MV individuelles
    • Reprise de type « bare metal »
    • Gestion centralisée via Protection Manager

Rapports techniques vedette

VM WORLD 2008 Ces articles sont issus d'un effort de collaboration des membres de l'équipe technique de NetApp présente à VMworld Europe 2008 :
  • Darrin Chapman, Ingénieur produit
  • Adam Fore, Directeur Marketing
  • Claude Steinmayer, Directeur Marketing produits
  • M. Vaughn Stewart, Evangéliste sur la virtualisation
Commenter cet article
Explore